Espace sante bien etre
14 Décembre 2015 à 08h00 - 1793 aff.

Nager pendant la grossesse

Quand nous tombons enceinte c’est bien évidement du bonheur, de l’euphorie sans compter la joie que cela procure à notre entourage. Très souvent, les gens ont tendance à nous dire de faire attention, ne pas se fatiguer ni faire trop d’effort et à force on l’impression d’être une poupée en porcelaine qui peut se casser à tout moment. Bien sûr, notre corps n’est plus adapté à certains efforts mais porter un bébé ne signifie pas que nous devons rester inactive.

La natation, un sport pour femme enceinte

De plus en plus de médecins recommandent à leurs patientes de faire un peu d’exercice,si son état général le permet, de temps en temps. La natation est l’un des sports qui conviennent le mieux aux futures mamans, alliant exercice et bien-être vous n’êtes plus obligé de payer des tarif spas. Au préalable, il est tout de même préférable de demander l’avis de votre obstétricien ou de votre sage-femme. Si son avis est favorable, n’hésitez pas à profiter de la piscine.

La natation permet de ressentir cette sensation de légèreté qui nous manque depuis que bébé est là. Nous pouvons nous décharger quelques instants de notre poids ajouté à celui du petit bout. Le fait de nager contribue à entretenir la ceinture abdominale mais également à développer nos capacités cardiaques. Elle favorise aussi la résistance musculaire. Avec les kilos pris aucours des derniers mois le dos subit continuellement de mauvaises postures, nager soulage votre dos de ces petits maux du quotidien. En outre, un bon moment à la piscine peut vous aider à vous détendre et éradiquer le stress de vos journées de maman bien remplies.

La nage la plus adaptée et les précautions à prendre

Vous pouvez nager mais pas comme vous aviez l’habitude de le faire avant d’être enceinte. Seul, le dos crawlé est conseillé pour les femmes enceintes. Ce type de nage protège le périnée et fait doucement travailler l’ensemble du corps. Les autres ne sont pas appropriés à la grossesse et sont strictement interdits en raison des mouvements qui risquent de nuire à votre dos. Donc ne faites pas entorse à la règle pretextant votre ardeur. Bien évidemment comme c’est un sport, échauffez-vous avant la séance et étirez-vous à la fin.
Eviter de nager pendant les heures de pointes ou les jours de vacances scolaires, il y a bien trop de monde alors que vous avez besoin d’espace. Si vous croisez quelqu’un dans le couloir éviter les chocs en protégeant votre ventre avec vos bras. Ne nagez pas trop près des bords car on peut sautesr ou plonger trop près de vous. Prenez soin de vérifier la température de l’eau qui devrait se situer entre 22 et 24°C.

Les risques liés aux produits chimiques

En septembre 2013, le British Journal of Dermatology ont fait une publication concernant ce sujet. L’étude des chercheurs du St John’s Intitude of Dermatology de Londres et de l’Université de Manchester affirmé que les produits chimiques utilisés dans les piscines sont liés à la multiplication des allergies. L’asthme et l’eczema seraient favoriser par l’exposition des bébés à ces produits. Ils ont démontré que notre mode de vie trop « aseptique » a peu familiarisé le système immunitaire de toute une génération d’enfants aux germes, ce qui les rendent plus fragile. Cependant, une autre étude est en attente, avant de confirmer que les piscines ne sont pas conformes pour les mamans et leurs bébés.

Commentez !

Médecine alternative

  1. 19 Déc. 2015Soignez son arthrose avec la médecine alternative1705 aff.
  2. 12 Déc. 2015Prenez soin de votre corps avec le fish bodycure1061 aff.
  3. 11 Déc. 2015L’ostéopathie aquatique1087 aff.
  4. 10 Déc. 2015Bien entretenir votre sauna pour votre sante1052 aff.